PYRAMIDE DE LUMIÈRE À ROTTERDAM  

À l’aide de 4 lasers, une Pyramide de Lumière prend naissance au dessus de la Nouvelle Meuse (Nieuwe Maas) : entre le Pont Guillaume (Willemsbrug) et le Pont Érasme (Erasmusbrug).
En travers de l’eau, elle relie les deux parties Nord et Sud de Rotterdam. La lumière est déclenchée à partir d’endroits mémorables, tels que : le monument de la Seconde Guerre mondiale, le monument devant Loods 24 (lieu où les Juifs furent déportés), le Marinier sur la Place de l’Est, et le Stieltjeswijk avec ses maisons de prière. Ainsi, un endroit sacré naît au cœur de la ville. Il y a de la place pour tous les Rotterdamois qui choisissent la paix et la tolérance et qui désirent les partager. Toutes les cultures et les religions sont invitées à apporter leur contribution. Chacun amène une petite lumière et un souhait pour la paix. Des chœurs et des groupes de musiciens se joignent aux participants.


Sans arrêt, sur les ponts et les berges de la Nouvelle Meuse, les petites lumières des visiteurs marquent les lignes de base de la pyramide. Le centre lui, est formé par l’Île Nord (Noordereiland). Sur les quais, des hottes (pour feu de bois) ont été allumées, autour desquelles les gens peuvent s’étendre. Au moyen de la méditation, du chant et de la musique, l’énergie de l’assistance renforce la pyramide de lumière ; cette action est encore complétée par un spectacle son & lumière, sur l’eau de cette rivière. La sculpture lumineuse exprime l’unité de la ville et de sa population. Les Rotterdamois donnent ainsi un signal : ils choisissent le chemin de la paix et de la tolérance.

En collaboration avec le Conseil Rotterdamois pour les Philosophies de la Vie et des Religions on recherche une date appropriée, afin d’accomplir cette pyramide de lumière.

Tous ceux qui veulent aider à réaliser une de ces Pyramides de Lumière dans leur environnement, sont priés de contacter les initiateurs de ce mouvement : Rob Schrama et Guido Hoogenboom.


 

 

 

 

HOME