L’ ANGE D’ AMSTERDAM

Engel van Amsterdam 2002

Mokum fait aisément avancer le procédé de paix

Mardi 10 décembre, c’est la Journée Universelle de la Déclaration des Droits de l’Homme. Si tous les gens qui se trouvent dans les foyers conflictuels mettaient immédiatement ces droits de l’homme en application, la paix régnerait partout sur terre.


Il est difficile de trouver la paix au Moyen Orient. Le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens se traîne en avant, comme le ferait une tortue avec sur son dos, un gigantesque pilier. C’est précisément une telle statue qui se trouve au début de la Jodenbreestraat. (Rue d’un quartier d’Amsterdam où beaucoup de Juifs habitaient pendant la deuxième partie du 17e siècle).

En Hébreux, le mot Mokum signifie : « l’endroit où ça se passe. ».
Nous y sommes : le 10 décembre entre midi moins cinq et midi cinq, les Amstellodamois prennent l’initiative de tirer habilement le processus de paix. L’Ange d’Amsterdam gravi la colonne, sur le dos de la tortue, et sème les Droits Universels de L’Homme au dessus des têtes du publique. Tout autour de la statue, il y a une grosse corde. Chacun est invité, avec les autres, à la ramasser et à traîner la statue jusqu’ à Jérusalem. À travers les tonalités excitantes de l’orchestre klezmer Ot Azoj (à l’origine, cette musique folklorique était celle des Juifs qui parlaient le yiddish, en Europe de l’Est), on se met en route, accompagnés par des cerfs-volants pour la Paix qui, lorsqu’on les lâche, ajoutent au ciel leurs touches multicolores…

Jeanette Albers, Guido Hoogenboom, Ada Mulder en
Rob Schrama


Voulez-vous y participer ?
Alors inscrivez-vous auprès de Rob Schrama

L’Ange d’Amsterdam
Veille sur les Droits de l’Homme


Ceci est un événement qui revient tous les ans
Pendant la Journée des droits de l’Homme
10 décembre
2002
2003
2004
2005
2006

 

 



engel van amstedam 2002

2002

engel van amsterdam 2002

2002

 

E

 

 

 

 

 

HOME